En un coup de spray, défendre sa bouche et ses narines du coronavirus… Avec quelques autres pulvérisations, protéger le matériel d’une chambre d’hôpital… Il faudra attendre plusieurs mois pour savoir si les recherches de Spartha Medical permettront cette révolution. L’Agence nationale de la recherche s’est en tout cas montrée intéressée : 200.000 € ont été alloués à la société strasbourgeoise dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>